http://christianbenilan.wifeo.com/

AQUARELLES DES CHATEAUX ET DEMEURES DISPARUS
DE PARIS ET DE L'ILE-DE-FRANCE



   
Venez découvrir des centaines d'aquarelles restituant les charmes des châteaux et demeures disparus de la région parisienne.
 
 
 

HAUTS-DE-SEINE (92)

Du XVIème au XXème siècle





Les communes situées au SUD du département


Antony
Bourg-la-Reine
Châtenay-Malabry
Châtillon
Clamart
Fontenay-aux-Roses
Malakoff
Montrouge
Le Plessis-Robinson
Sceaux
Vanves








Château de Sceaux, Colbert et marquis de Seignelay, vers 1675.
Architecte: Claude Perrault. Démoli en 1798.






Château de Montrouge, marquis de Chateauneuf Charles de Laubespine, vers 1660.
Architecte: François Mansart. Démoli en 1815.






Château Bidoire à Antony, manufacture royale de cire, vers 1780.
Démoli en 1964.






Le Petit Luxembourg, à Bourg-la-Reine, vers 1816.
Démolition fin XIXème.






Pavillon de la Ménagerie à Sceaux, duchesse du Maine, vers 1715.
Architecte: Jacques de la Guépière. Démoli en 1798.
La photo de l'état actuel du site.






Château de Berny 2, Nicolas Brulart de Sillery, à Antony, vers 1640.
Architecte: François Mansart. Démolition XIX/XX èmes; un petit morceau restant.






La Folie d'Etienne Regnault à Châtillon, vers 1725.
Architecte: Le Blond. Démolie vers 1960-1970.






Château de la duchesse de Mortemart, à Vanves, vers 1700.
Démoli en 1820.
La photo de l'état actuel du site.




Château des Boucicaut, à Fontenay-aux-Roses, vers 1885.
Architecte: Louis-Charles Boileau. Démoli en 1955.






Château et tour de Robinson, au Plessis, vers 1885.
Démolition début XXème; tour de Robinson conservée.






Château des  Imbergères à Sceaux, vers 1850.
Démoli en 1939.
La photo de l'état actuel du site.





Propriété de Monsieur Brun à Clamart, vers 1840.
Démolie vers 1960.






Château de la Tour à Antony, vers 1860.
Démoli en 1967.






Château du Moulin Fidèle au Plessis-Robinson, vers 1890.
Démoli en 1925.






Villa Marie-Amélie à Fontenay-aux-Roses, vers 1880.
Démolition mi XXème.






Maison Arouet à Châtenay-Malabry, famille Arouet, Voltaire
et Madame d'Osmond comtesse de Boigne, vers 1785.

Démolie en 1853.





Tour Malakoff, à Malakoff, Alexandre Chauvelot, vers 1860.
Démolition fin XIXème.






Villa Reslut, à Châtillon, vers 1880.
Démolie vers 1960.






Château de Sceaux côté jardin, Colbert, vers 1680.
Architecte: Claude Perrault. Démoli en 1798.






La tour de François Biret, à Châtillon, vers 1896.
Démolie en 1920.
Consultez aussi la vue actuelle






Petit Château blanc à Antony, vers 1845.
Démoli en 1967.




Petit Château au Plessis-Robinson, vers 1795.
Architecte: Groupy. Démoli en 1954.






Propriété Le Chez Nous au Plessis-Robinson, vers 1850.
Démolition vers 1960.






Propriété le Clos de l'Etang, à Clamart, vers 1885.
Apparemment conservée mais très dénaturée; l'étang n'existe plus et le jardin actuel
est beaucoup plus réduit.






Propriété supposée Suard à Fontenay-aux-Roses, vers 1860.
Démolition début XXème.






Propriété Séailles à Antony, vers 1790.
Démolie en 1971.






Château Picard, au Plessis-Robinson, vers 1790.
Démoli début XXème.






Institution Bel-Air, à Clamart, vers 1925.
Démolie en 1996.






Villa Penthièvre, à Sceaux, vers 1895.
Démolition vers 1955.






Salon de treillage du jardin du comte de Morstein à Montrouge, vers 1690.
Démolition: date inconnue.







Manoir de Plaisir, au Plessis-Robinson, vers 1550.
Modifié au XIXème, Mairie actuelle.






Salon de treillage à Sceaux, vers 1680.
Démolition fin XVIIIème.






Château de Berny 1, à Antony, Pierre Brulart, vers 1595.
Modifié entre 1621 et 1640.






Château de la Solitude au Plessis-Robinson, vers 1895.
Incendié en 1976 et en ruines aujourd'hui.






Propriété Duplessis-Desmoulins, à Bourg-la-Reine, vers 1790.
Démolie en 1947-1948.






L'atelier des sculpteurs aux Imbergères à Sceaux, vers 1895.
Démoli en 1939.






Château Draeger au Plessis-Robinson, vers 1835.
Démoli vers 1955.






Hôtel des Feuillants, au Plessis-Robinson, vers 1620.
Démoli au XIXème.



Revenir sur la page des Hauts-de-Seine
 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site